Notre coup de cœur...

L’Ancien Type Berger Allemand (Altdeutsche Schäferhunde)

Nous avons été attirés par cette race après avoir vu un berger allemand ancien type noir. Nous sommes allés chercher une femelle à l’élevage De Vi Passay en Belgique (sélectionneur de BA de qualité depuis plusieurs années).

Nous avons voulu tester et apprendre à connaître cette race avant de la faire reproduire. Il nous fallait un chien rustique, qui ne soit pas dominant, bon gardien pour cohabiter avec nos autres chiens surtout les bichons havanais. Nous ne voulions pas de chiens à caractère fort et agressif.

Gretel, notre femelle, a toutes ces qualités : très obéissante, qui marche au pied sans laisse sans lui avoir spécialement appris, très réceptive et intelligente, aucune agressivité et dominance, et bonne chienne de garde, courageuse et sûre. Les enfants l’aiment beaucoup et ils s’entendent très bien avec elle. Il s’avère que Gretel est une très bonne chienne de famille.

Bref après avoir été convaincu de toutes ces qualités, nous sommes allés chercher un chiot mâle toujours à l’élevage Dé Vi Passay. Nous sommes revenus avec deux mâles : un chiot Hansel et un mâle adulte Fénix qui n’était pas prévu et qui nous a été gentillement confié par Sabine Simonis que nous remercions encore.

Fénix s’est très vite adapté à notre mode de vie et à très vite cohabité avec nos autres chiens. Il vit lâché autour de la maison avec Dumny, Caly et Druzba qui sont des mâles Podhale, Hapache mâle Bernois et Hansel. Et tous s’entendent très bien. Comme quoi des mâles ensemble peuvent très bien cohabiter à partir du moment où la sélection au niveau caractère a été particulièrement bien faite et qu’ils soient éduqués en conséquence.

Nous sommes très contents de ces Bergers Allemand Ancien Type. Ils ont une plus grosse ossature, un dos droit, plus rustique. Il semble être plus résistant au froid que les autres BA. Leur caractère semble aussi plus cool. Au niveau beauté, le poil long, lisse et brillant de couleur noir-gris, noir et noir et feu est vraiment très beau, leur tête assez grosse avec une forte encolure, une bonne corpulence leur donne une allure majestueuse et impressionnante.

Une allure de dur avec un coeur et un comportement des plus attachants.

C’est avec plasir que nous allons pouvoir satisfaire les personnes désirant accueillir ce très bon chien de famille plein de qualités qui est le Berger Allemand Ancien Type (Altdeutsche Schäferhunde).

Infos Importantes concernant la reconnaissance de l’AS

L’Altdeutscher Schaferhund (AS) n’est pas reconnu par la France. Il ne peut donc pas être inscrit au LOF (Livre des Origines Français). Il peut toute fois obtenir un pédigree attestant qu’il s’agit bien d’un véritable AS. Les seuls pédigrees légaux doivent être délivrés par une Société Canine affiliée à l’UCI (Union Cynologique Internationale).


Exemple d’un pédigree officiel UCI
- En France, il n’y a pas de club de race et de Société Canine affiliés et reconnus par l’UCI. Les véritables pédigrees doivent avoir le symbole UCI et ne doivent pas être fait par n’importe qui en photocopiant simplement l’arbre généalogique des différents reproducteurs sans plus de contrôle et de garantie génétique.

- A savoir : Aucun club de race (quelque soit la race du chien) n'est autorisé à délivrer des pédigrees. Seule une Société Canine est habilitée à le faire. Le VOE est une Société Canine Belge affiliée UCI.

En France, seule la Société Centrale Canine peut délivrer des pédigrees à des chiots inscrits au lof (Livre des Origines Françaises). L’AS n’étant pas reconnu au lof, aucun pédigree officiel ne peut lui être délivré en France.


- Nous sommes adhérent au club belge VOE indépendant qui lui est affilié UCI ce sont des gens sérieux et passionnés. Nous suivons et respectons leurs protocoles et directives d’élevage : leur seul objectif étant l’amérioration et le respect de cette race sans intérêt personnel.

- Des expositions canines sont organisées chaques années en Belgique, en Allemange, en Hollande, ... et dans d’autres pays du monde. En France, il n’y a aucune exposition organisée par l’UCI.


Lors d’une exposition
Les AS peuvent être présentés et jugés par de véritables juges compétents connaissant très bien la race. Il est important pour un éleveur de participer à ces expo et ce afin d’être sûr que ses chiens soient bien conformes au standard établi par les clubs affiliés UCI.


Jugement des chiens lors d’une expo.
- En ce qui concerne la reproduction : pour faire les choses dans les règles de l’art et pour que les chiots obtiennent un pédigree UCI, il faut que les deux parents aient eux-même un pédigree UCI afin qu’ils soient reconnus. Concernant le contrôle de dysplasie des hanches et des coudes : les lectures officielles doivent être faites par un Professeur vétérinaire indépendant désigné par l’UCI et commun pour l’ensemble des éleveurs afin d’éviter tout favoritisme.


N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’info.

 

Son standard officiel reconnu par le VOE et l'UCI

SOCIETE CYNOLOGIQUE V.O.E. a.s.b.l. UCI

Standard de l’Altdeutscher Schäferhund.

Aspect général : A première vue, l’Altdeutscher Schäferhund donne une impression de beauté et d’intelligence. C’est un chien puissant. Il repose fermement sur ses pattes et est musclé sans lourdeur, tout en proportion ; il forme un ensemble harmonieux et élégant.

Malgré sa grande taille, ses mouvements sont souples et fiers. A travers son regard attentif et très vif, on remarque son application au travail. Une certaine réserve est tolérée, pour autant qu’elle ne s’accompagne pas d’agressivité.

Il est fondamental que les caractéristiques du mâle et de la femelle soient bien définies et que l’on ne doive jamais sacrifier l’aptitude au travail au profit de la beauté. Caractère et tempérament : Intelligent, vif, vigilant, courageux, souple et sur de lui.

Tête et crâne : Proportionnels par rapport à son corps, jamais trop lourds, trop fins ou trop longs et suffisamment larges entre ses oreilles.

Le front est légèrement bombé ; avec ou sans léger sillon médio-frontal.

Les joues ne doivent pas être proéminentes, mais plutôt légèrement arquées avec une mâchoire bien développée. Vu du dessus, le crâne devient plus petit pour finir en un museau en forme d’angle sans stop trop prononcé.

Le rapport entre la longueur du crâne et le front est d’environ 1:1. La largeur du crâne doit être à peu près égale à sa longueur, un peu plus large pour un mâle, un peu plus étroit pour une femelle.

Le museau est marqué par des lèvres noires, lisses et parallèles. Le museau est droit, presque parallèle au front. Le museau ne doit être ni trop court, ni trop long, ni étroit, ni pointu, ni visiblement fragile.

Oreilles : Les oreilles sont dressées et de grandeur moyenne, fermes au toucher, larges à la base. Elles sont bien droites et symétriques ; le pavillon est ouvert et tourné vers l’avant. Elles finissent en pointe (modérée). La hauteur est environ égale, ou légèrement supérieure, à la largeur de l’oreille à sa base.

Lorsque le chien est au repos ou en action, une oreille portée couchée ne constitue pas un défaut.

Yeux : De grandeur moyenne, en amande, légèrement obliques et non proéminents, vifs et laissant paraître que le chien est sûr de lui et intelligent.

Différentes nuances de couleur sont tolérées, à partir du moment où l’ensemble reste harmonieux et que cela n’enlève rien à l’expression du chien. La couleur des yeux est influencée par la couleur de la robe (ainsi, chez l’Altdeutsche Schäferhunde à robe de couleur bleue, les yeux sont plus clairs).

Les paupières doivent bien épouser le globe oculaire, sans jamais sembler former de bosses.

Denture : La mâchoire est puissante, l’articulé en ciseaux. Les dents doivent être saines et solides. Une dentition complète est exigée (42 dents).

Cou : Il est robuste, bien musclé, suffisamment long et sans laxité de la peau de la gorge. Il forme un angle d’environ 45 degrés avec le tronc ; plus grand quand le chien est agité et plus petit quand il se déplace à allure rapide.

Membres antérieurs : Les omoplates sont longues et appuient en oblique sur le tronc (45 degrés). Les pattes avant sont bien musclées et minces. Les avant-bras sont rectilignes du poignet au coude. Le poignet doit être fermé, souple et légèrement courbé. Le coude ne doit être ni trop large, ni trop étroit. La longueur des avant-bras doit être supérieure à la largeur de la poitrine.

Tronc : Le tronc doit être solide, robuste et respecter les proportions du corps. La ligne dorsale est horizontale, le dos large, solide et bien musclé. La longueur qui va du sternum à la croupe doit être supérieure à la hauteur au garrot, selon un ratio de 12:10.

Poitrine : La largeur de la poitrine doit mesurer environ 50% de la hauteur au garrot. La poitrine doit être bien musclée, sans être trop large. De profil, le sternum doit être bien visible avant l’épaule.

Pieds : Les pieds sont arrondis ou ovales, avec des doigts arrondis, bien serrés et légèrement arqués. Les coussinets sont solides et élastiques. Les ongles sont robustes, courts et de couleur sombre. Les ergots doivent être retirés des membres postérieurs.

Côtes : Les côtes doivent être longues et bien formées. Elles ne peuvent être ni plates, ni en tonneau ; ce qui laisse une certaine liberté de mouvement aux coudes lorsque l’animal se déplace. La poitrine doit être clairement orientée vers le bas et le sternum doit être à hauteur des coudes.

Dos : Le dos est droit, horizontal, large et bien musclé. L’impression de longueur ne provient pas d’un dos qui est long, mais plutôt de la position et de la longueur de l’arrière-train vu de côté. Les reins, vus du dessus, sont larges, fortement développés et bien musclés. Il ne doit pas y avoir trop d’espace entre la dernière côte et la cuisse. La croupe, longue et légèrement inclinée, doit se fondre dans l’attache de la queue.

Membres postérieurs : Les membres postérieurs sont puissants, larges et bien musclés ; ce qui permet une bonne propulsion vers l’avant de l’ensemble du corps. L’angulation doit être prononcée, sans exagération. Elle correspond à peu près à l’angulation des membres antérieurs, avec un jarret solide et robuste. De même, une angulation trop ouverte n’est pas souhaitée.

Queue : Queue touffue atteignant au minimum le jarret et tombant, idéalement, jusqu’au métatarse. Au repos, la queue est pendante, légèrement courbée (comme un sabre). En action, la queue monte, mais de préférence jamais au-delà du niveau de la ligne dorsale.

Allures : La démarche doit être souple, élastique, sans effort apparent, régulière, avec des foulées de grande amplitude dues aux poussées arrières ; le tout constituant une démarche fluide. Les pas suivent un schéma diagonal ; la patte avant et la patte arrière opposée se déplaçant en même temps. Les postérieurs peuvent s’engager vers l’avant sous le corps et les antérieurs couvrir un terrain égal sans oscillation visible au niveau de la ligne dorsale.

Robe : Le poil est long et double, dense et serré avec un sous-poil plutôt doux, presque laineux. La tête, le museau, les oreilles, ainsi que la face antérieure des membres ont un poil court et droit. La robe du cou atteint la poitrine. Le poil sur les membres postérieurs jusqu’au jarret est plus long et forme une sorte de pantalon serré.

Couleurs : Une teinte noire avec du marron, du marron doré, du brun rougeâtre, du gris, de l’argenté ou la couleur crème est préférable à une teinte rouge, brun foncé, bleue ou noire. La truffe, le bord des paupières et les lèvres sont noir foncé, sauf si la robe du chien est bleue ou couleur foie ; dans ce cas, la pigmentation est moins prononcée.

Taille : L’Altdeutscher Schäferhund doit toujours donner l’impression d’être plus long que haut.

Mâle : taille idéale entre 65 et 70 cm.

Femelle : taille idéale entre 57 et 62 cm.

Testicules : Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

DEFAUTS GRAVES, la meilleure note possible pour les chiens ayant ces défauts est TRES BIEN : Oreilles trop grandes, dressées sans fermeté ou mal positionnées ; Absence de 1 PM1 ; Pieds de lièvre ou pieds obliques ; Ligne dorsale légèrement déclive ; Dos faible, peu musclé, arqué ou relâché ; Postérieurs courts, fortement de travers ou plats ; Queue trop courte ; Queue en crochet ; Chien hors norme : constitution physique disproportionnée, apparence disgracieuse, au carré (trop court) ; Sérieuse faiblesse de tout le corps ; Robe complète mais pas de poil long ; Mâle adulte qui mesure moins de 65 cm ou plus de 70 cm au garrot et qui, de ce fait, ne tombe pas sous les défauts éliminatoires ; Femelle adulte qui mesure moins de 57 cm ou plus de 62 cm au garrot et qui, de ce fait, ne tombe pas sous les défauts éliminatoires ; Caractéristiques propres à la femelle ou au mâle insuffisamment prononcées.

DEFAUTS ELIMINATOIRES : Oreille (au repos) à moitié dressée ou pendante ; Chien adulte avec une mâchoire supérieure ou inférieure proéminente ; Tous les défauts de denture autres que l’absence de 1 PM1 ; Dos fortement en pente, voire cassé ; Queue retombante ou portée sur le dos ; Queue inexistante ; Queue en tire-bouchon ; Démarche disgracieuse vue de face, de profil et de l’arrière ; Absence de sous-poil ; Grosse tache blanche sur la poitrine ; Robe blanche ; Albinisme ; Sérieux défaut de pigmentation ; Mâle adulte qui mesure moins de 63 cm ou plus de 73 cm au garrot ; Femelle adulte qui mesure moins de 55 cm ou plus de 65 cm au garrot ; Caractère anxieux ou agressif. Chiens faibles de caractère, mordeurs ou nerveusement peu équilibrés ; Monorchidie et cryptorchidie ou testicules développés de manière clairement inégale ; Chiens affectés de malformations ; Chiens nés de croisement avec n’importe quelle autre race.